Brèves

Il a fallu rétrograder les enregistrés suivants, pour cause d'adresse mail devenue invalide :
BRISSON, et Monard

Seuls les grades "auteur" et supérieur reçoivent encore les courriels collectifs de l'administrateur.
Même mauvaise nouvelle en 2012, adresse mail devenue invalide, pour
Pierre Bercier, et "Lilithoscope".

Toutes les sections
Gloria Steinem, le féminisme, Rockefeller et la CIA PDF  Array Imprimer Array  Envoyer
Écrit par Jacques   
Vendredi, 21 Octobre 2016 05:09

Durant environ trois ans, je cherchais une confirmation des vantardises de Nicholas Rockefeller à Aaron Russo.

Onze mois à l'avance, Nicholas Rockefeller annonce à Aaron Russo comment ils vont organiser l'évènement extraordinaire qui va permettre d'envahir l'Afghanistan et l'Irak.
http://www.dailymotion.com/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-911-le-cfr-et-ro_politics/

Biographie succinte :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aaron_Russo

Citation
En 2007, dans une interview de Alex Jones, il dénonce le CFR, soutient les théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001, et critique la guerre contre le terrorisme, ainsi qu'un « plan de domination mondial des banquiers », (les Rockefeller, etc.).

Il y raconte une discussion tenue entre Nicholas Rockefeller et lui-même, onze mois avant les attentats du 11 septembre 2001, expliquant entre autres les propos tenus par Nick Rockefeller : comment « un évènement allait se produire […] et comment à partir de cet évènement nous (les États-Unis) allions envahir l'Afghanistan, construire des pipelines pour amener le pétrole de la mer Caspienne, que nous allions envahir l'Irak pour prendre le contrôle du pétrole au Moyen-Orient et pouvoir nous implanter là-bas et intégrer cette région dans un nouvel ordre mondial et qu'ensuite nous irions nous occuper de Chavez, au Venezuela ainsi que de l'Iran. Je me rappelle qu'il me disait qu'on verrait des soldats fouiller des grottes à la recherche des responsables, en Afghanistan, au Pakistan et dans toutes ces régions-là. Il y aurait alors une guerre contre le terrorisme où il n'y aurait pas de véritable ennemi. Tout cela ne serait qu'une mystification. Ce serait une façon pour le gouvernement de contrôler les Américains ».

Nick Rockefeller lui aurait aussi affirmé que ses projets pour l'avenir étaient de réduire la population mondiale de moitié et de remplacer la monnaie de papier par des puces sous-cutanées où seraient stockées toutes les informations personnelles de la personne. Tout ceci étant une manière détournée de contrôler ce que Nicholas Rockefeller a désigné comme les « serfs », les « esclaves », en parlant de la population mondiale.

Il évoque aussi l'émancipation des femmes comme étant une duperie. Ce mouvement n'aurait pour finalité rien d'autre que de doubler le nombre de contribuables et de demandeurs d'emploi, mais aussi de réduire l'influence familiale sur chaque enfant, qui finira, par la présence restreinte des parents, par s'attacher plutôt à l'État, de façon indirecte.

Il meurt six mois plus tard d'un cancer de la vessie, après six ans de lutte contre la maladie.


Ce que Nick Rockefeller n'avait pas prévu, c'est qu'un autre puissant acteur tirerait un profit maximal de la destruction féministe des familles, et de la privation de repères des enfants : les narco-trafiquants, qui eux aussi ont des idées sur la façon de se faire un cheptel d'esclaves.

Autre gros problème : bien qu'il colle de près à la plupart des projets et opinions du chef de la dynastie Rockefeller, David, par exemple par des projets malthusiens de réduction violente de la population de la planète, Nicholas n'est pas membre de cette dynastie. Tout au plus peut-il être cousin au 7e ou 8e degré. Certains de ses projets lui sont idiosyncrasiques, voire mythomanes : promettre une puce ou une carte à Aaron Russo, lui servant de passe-droit universel.

http://www.cfr.org/about/membership/roster.html?letter=R
http://www.nationmaster.com/encyclopedia/Nicholas-Rockefeller
http://www.nicholasrockefeller.net/
http://forum.prisonplanet.com/index.php?topic=117952.0
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Rockefeller
http://www.illuminati-news.com/0/RussoRockefeller.htm
http://www.123people.com/f/nicholas+rockefeller
http://www.hawaiipoliticalinfo.org/?q=node/272
...

Démêler la part du mimétisme et celle de la mythomanie dans la tentative par Nicholas Rockefeller de séduire et d'enrôler Aaron Russo dans le CFR n'est pas évident. La part du mimétisme n'est en tout cas pas négligeable du tout.


Voilà :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gloria-steinem-le-feminisme-et-la-185655

 

 

Cet article est la traduction de Did the CIA Use Gloria Steinem to Subvert the Feminist Movement ? publié par Stuart Jeanne Bramhall, une féministe de la première heure, sur son site éponyme.

Gloria Steinem est la principale figure médiatique du féminisme américain. On pourrait dire que, pour ce qui est du féminisme, elle est à Gisèle Halimi ce qu’Elvis Presley est à Johnny Halliday pour le rock.


Gloria Steinem : « J’ai eu un avortement. »

Bien que le passé d’agent de la CIA de Gloria Steinem fasse l’objet d’une attention soutenue sur internet, il s’agit d’un sujet entièrement tabou dans les médias dominants ou dans les médias soi-disant « alternatifs ». Les activités de Steinem à l’Independent Research Service furent portées à la connaissance du public en 1967, lorsque le magazine Ramparts révéla que l’Independent Research Service et la National Student Association étaient des paravents de la CIA.

Craignant une publicité peu flatteuse, Steinem donna des interviews pour leNew York Times et le Washington Post, dans lesquelles elle défendait son travail pour la CIA (voir la vidéo ci-dessous). Elle prétend dans les deux articles avoir pris l’initiative de contacter Cord Meyers, qui dirigeait alors l’International Organization Division de la CIA et Mockingbird*, leur opération top-secret. Son rôle aurait prétendument été d’obtenir un financement de la CIA pour encourager la participation américaine au septième Festival Mondial de la Jeunesse (sponsorisé par les soviétiques) en 1959.

L’article la cite : « Loin d’être choquée par cette implication [de la CIA], j’étais heureuse de trouver des progressistes visionnaires au gouvernement qui se sentaient suffisamment concernés pour permettre à des américains de tous les horizons politiques d’y participer. »

Steinem avait été la directrice de l’Independent Research Service, l’organisation financée par la CIA, de 1958 à 1962. Elle avait pour responsabilité d’organiser la participation des étudiants, universitaires et écrivains américains au Festival Mondial de la Jeunesse annuel, d’observer et de prendre des notes sur les participants étrangers, de distribuer des tracts, des brochures et des livres, et de publier quotidiennement un journal de propagande.

➤ Gloria Steinem, le féminisme et la CIA
Gloria Steinem recevant la Presidential Medal of Freedom, la plus haute distinction civile américaine, des mains de Barack Obama en 2011

Steinem menace d’intenter un procès à Random House

Les liens de Steinem avec la CIA sont apparus une seconde fois dans les médias dominants en 1979, lorsque Village Voice publia un article sur la censure par Random House d’un chapitre du livre Feminist Revolution, rédigé par le Collectif Redstockings. Random House supprima ce chapitre, qui décrivait le travail effectué par Steinem pour la CIA, après que Steinem ait menacé de les poursuivre en justice. Ce chapitre supprimé (que vous pouvez obtenir gratuitement en commandant une édition de Feminist Revolution par le Collectif Redstockings) suggère également que son engagement avec la CIA pourrait ne pas avoir pris fin lorsqu’elle quitta l’International Research Service. On y découvre que le financement qui a permis à Steinem de créer Ms. Magazineprovenait de grandes entreprises orientées à droite, ainsi que le rôle-clé joué par le magazine dans la transformation du féminisme américain, passé d’un mouvement largement multi-classes et multi-racial, à un mouvement qui se consacrait à semer la discorde en attaquant les hommes, et à promouvoir l’avancement social des femmes blanches de la classe moyenne supérieure.

Les premières féministes des années soixante et soixante-dix ne détestaient pas les hommes (en tout cas, pas celles avec lesquelles j’ai travaillé). Ce qu’elles détestaient, c’était le patriarcat et l’utilisation des privilèges masculins pour refuser aux femmes et aux enfants l’égalité complète en tant qu’êtres humains.

L’opération Mockingbird en action

En 1960, Clay Felker, un employé de l’Independent Research Service lié à la CIA qui avait accompagné Steinem au Festival Mondial de la Jeunesse d’Helsinki en 1962, devint le rédacteur en chef du magazine Esquire, où il publia la plupart des premiers articles féministes de Steinem. En 1968, Felker lança le magazine New York, et il engagea Steinem en 1971 à un poste de chroniqueuse. Ce fut Felker qui publia la première édition de Ms. Magazine en tant qu’encart au magazine New York.

➤ Gloria Steinem, le féminisme et la CIA

Comme l’écrit le magazine féministe Off Our Backs en 1975 dans un article consacré au scandale Redstockings, leur découverte du passé d’agent de la CIA de Steinem a soulevé de nombreuses inquiétudes sur sa soudaine élévation (principalement par les médias dominants) au rang de leader officiel du mouvement féministe américain, alors qu’elle n’avait jamais fait partie d’aucun groupe féministe ni été impliquée dans aucune action féministe. [ndt : extrait de l’article donné en lien : « Nous nous interrogeons sur les motivations qui ont poussé Steinem à intégrer le mouvement féministe en 1969-70, si peu de temps après avoir défendu la CIA et seulement un an après avoir siégé au conseil d’administration de l’Independent Research Service. Nous trouvons suspecte son ascension soudaine en tant que ‘‘ leader du mouvement féministe ’’, à une époque où, contrairement aux autres leaders féministes, elle n’était active dans aucun groupe féministe, n’avait écrit aucun ouvrage féministe, n’avait pas été élue au Parlement ni joué un superbe match de tennis. Elle était en fait inconnue de la plupart des femmes du mouvement – elle était tout au plus connue des lectrices du magazine New York comme étant une journaliste sympathisante. » ]

Il est intéressant de noter que la première éditrice de Ms. Magazine était Elizabeth Forsling Harris, une agente de relations publiques en lien avec la CIA qui avait planifié le tracé du cortège de John Kennedy à Dallas.

Confusion à la NOW

En 1966, Steinem était toujours membre du comité de direction de l’International Research Service lorsqu’elle fonda la National Organization for Women (NWO) avec Betty Friedan, auteur de The Feminine MystiqueUn article de 2001 paru dans The American Prospect (citant The World Split Open par Ruth Rosen) décrit comment Carol Hanisch et Kathie Sarachild, membres éminents de la NOW, accusèrent ouvertement Steinem de travailler pour la CIA et « de diriger le mouvement vers la modération et la capitulation. » Friedan elle-même finit par exprimer ses inquiétudes que « la paralysie dans la direction » du mouvement « pourrait être due à la CIA » et demanda des explications à Steinem.

Trois mois plus tard, Steinem écrivit une lettre de six pages à diverses publications féministes, où elle décrivait son travail lors de deux festivals estudiantins de 1959 et 1962 qui avaient été financés par la CIA. Cherchant à se défausser de l’accusation selon laquelle elle était ou avait été un agent du gouvernement, elle déclara : « J’ai pensé naïvement que l’origine de l’argent n’avait pas d’importance, puisque j’avais constaté qu’il avait été donné sans que des ordres n’aient été imposés ou qu’un contrôle n’ait été exercé. »

L’article de Off Our Backs soulève également des questions sur une organisation parallèle, nommée Women’s Action Alliance (WAA), fondée par Steinem en 1971 (en compétition avec la NWO – créer des groupes parallèles est une stratégie fréquemment employée par le renseignement américain pour saboter des organisations populaires). Située dans le même immeuble que Ms. Magazine, la WAA n’était impliquée dans aucune action, comme son nom aurait pu le laisser entendre. Elle était principalement engagée dans la collecte d’informations. Elle avait reçu un financement de 20 000 dollars du Rockefeller Family Fund pour mettre en place « un centre d’information et un service de référencement au plan national » sur le mouvement féministe. La WAA collectait des informations sur les principaux leaders du mouvement féministe et sur leurs groupes et activités, sans doute pour faciliter la surveillance exercée sur elles par le FBI et la CIA.

La fascination de Steinem pour les hommes fascistes

Bien qu’elle soit présentée comme une féministe de gauche, Steinem a clairement eu une attirance pour les hommes de droite, ayant souvent des liens avec la CIA ou le FBI. Elle a eu une relation de neuf ans avec Stanley Pottinger, assistant du ministre de la justice sous Nixon et Ford, qui a joué un rôle majeur dans la lutte contre le mouvement pour les droits civiques. Il a également entravé les enquêtes sur les assassinats de Martin Luther King et de l’ancien ministre des affaires étrangères chilien Orlando Latelier.

Pottinger a fait l’objet d’une enquête en 1984 pour sa participation au scandale de l’Irangate, un complot de la CIA pour fournir illégalement des armes à l’Iran.**

Dans les années quatre-vingt, Steinem a eu une relation avec Henry Kissinger.[ndt : Steinem a nié cette information, et je n’ai pu en trouver de confirmation nulle part sur le net]

L’instrumentalisation du féminisme noir pour saboter le mouvement pour les droits civiques

À la fin des années soixante-dix et au début des années quatre-vingt, les leaders afro-américains s’inquiétaient de la multiplication de cas où des agents gouvernementaux se faisant passer pour des féministes noires infiltraient leurs groupes communautaires dans le but d’attirer leurs membres féminins vers des organisations concurrentes. Ils faisaient remonter ce phénomène à 1978, lorsque Steinem mit le livre Black Macho and the Myth of the Superwoman en couverture de Ms. Magazine.

Ce livre avait été prétendument écrit par une « féministe » et « activiste » noire du nom de Michele Wallace. Wallace, âgée d’une vingtaine d’années, et qui comme Steinem est sortie de nulle part (elle faisait des recherches pour la section littéraire de Newsweek), a soudain été désignée comme le « leader » du féminisme noir. Dans le livre, Wallace qualifie des abolitionnistes telles que Harriet Tubman et Sojourner Truth de « moches » et de « stupides » pour avoir avoir soutenu des hommes noirs. Elle traitait les révolutionnaires noirs de « porcs machos et chauvins » et conseillait aux femmes noires de « faire ça toutes seules ».

➤ Gloria Steinem, le féminisme et la CIA
Gloria Steinem et Michele Wallace

Gloria Steinem soutenait que le livre de Wallace allait « définir le futur des relations entre les noirs » et elle fit tout son possible pour s’assurer que le livre reçoive une publicité massive. Les efforts de Gloria Steinem entraînèrent la parution d’un flot de livres et de films sur le thème de la détestation des hommes noirs, qui se poursuit jusqu’à nos jours.

* L’opération Mockingbird était une campagne secrète de la CIA ayant pour but d’influencer les médias en plaçant des agents de la CIA dans le personnel et dans les comités de rédactions des principaux éditeurs et organes de presse, et en rémunérant des journalistes pour qu’ils publient des articles favorables aux intérêts de la CIA. L’opération aurait pris fin en 1976, mais de nombreux chercheurs pensent qu’elle se poursuit de nos jours sous un nom différent.

** L’Irangate était une opération dans laquelle la CIA a fourni illégalement des armes à l’Iran pour financer sa guerre illégale au Nicaragua.

 

Gloria Steinem évoque son passé à la CIA :

https://player.vimeo.com/video/187668661

Enregistrer

 
Bordereau pièces, dossier pénal Letellier-Beaurain PDF  Array Imprimer Array  Envoyer
Écrit par Jacques   
Lundi, 07 Mars 2016 23:51

Suite de http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles-mainmenu-9/rcits-dhorreurs-mainmenu-64/53-faux-tmoins/171-2016-02-08-12-02-47 : Rouvrir le dossier pénal de mesdames Annie Beaurain et Geneviève Letellier.

 

 

Le doyen des Juges d’instruction

Tribunal de Grande Instance

Palais de Justice

B.P. 2113

26021 Valence cedex

 

Bordereau des pièces jointes :



Pièce 1 : Ordonnance de non-lieu du 16 décembre 2002. 1 page.



Pièce 2 : Acte de propriété à Savasse. 16 pages.

 

Pièce 3 : Tiré à part de Le nombre, une hydre à n visages. Entre nombres complexes et vecteurs. 42 pages. Paru en décembre 1997.

Ces trois pièces ont déjà été reçues par le tribunal de Valence le 12 février 2016.

 

 

Pièce 4 : jugement du 14 mars 2006. 5 pages.

 

Pièce 5 :

Jacques, you have been endorsed. E, Moya de Guerra, Vladimir A. Kulchitsy, leurs publications.

Vladimir A. Kulchitsky endorsed you for Cognitive Development.

E. Moya De Guerra endorsed you for Fundamental Physics.

Is it pure fiction or not, to delimit and isolate a quantic system ? 9 pages en tout.

 

Pièce 6 :

Publié par Lev Davidovitch Regelson : The Zitterbewegung: key of the electron-photon scattering under the laws of Bragg and Compton.

http://www.regels.org/Bragg-Compton.htm, 6 pages.

 

Pièce 7 :

La microphysique que l'on vous conte est-elle la bonne ?

124 pages dans cette pagination avec marges trop petites, 134 pages avec marges plus imprimables.

Toujours en ligne à : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Physique/Microphysique_contee.pdf

 

 

Pièce n° 54 :

Code de déontologie familiale. 16 février 2006, 7 pages.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=19:code-de-dontologie-familiale&catid=26:loyauts-familiales&Itemid=58

 

Pièce n° 55 :

Pour la réflexivité dans les logiques, y compris en psychologie. Février 2000, soutenu en DEUG de psychologie en mai 2000. 9 pages. http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Reflexivite.html

 

Pièce n° 56 :

Charte des débats. (date erronée par le système, première version le 24 février 2005). 2 pages.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=5&Itemid=6

 

Pièce 9 :

Les faux témoins et leurs contradictions. 33 pages. Version avec rétablissement des noms réels.

Suivie de la version publique avec noms cachés, 34 pages.

Toujours en ligne à : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/faux_temoins.html

 

Pièce 10 :

Nos sloughis : Miss, Patchouli, Pôlaire, Pénélope. 8 pages.

Toujours en ligne à : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=168:nos-sloughis-miss-patchouli-polaire-penelope-contre-annie-beaurain&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

 

Pièce 11 :

16 avril 1999 : Annie Beaurain se vante de participer à la rumeur selon lquelle je serais le père inconnu de mon petit-fils. : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/Beaurain_tapuscrit.png

16 avril 1999 : quand Annie Beaurain se réjouit de croire Geneviève quand celle-ci prétend aux enfants que j'aurais le SIDA. : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/Beaurain_tapuscrit2.png



Pièce 12 :

Le faux témoignage de Michèle Lacroix, aux standards de fraude du Féministan. 73 pages.

Toujours en ligne à : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/faux_temoins.html et http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=163:le-faux-temoignage-de-michele-lacroix-aux-standards-de-fraude-du-feministan&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

 

Pièce 13 : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Fam_Lavau/Champollion_1951-1960.html

Nos 4 heures d'atelier en 6e et 5e : pages 8 et 9 sur 17.

 

Pièce 14 :

Ce toubab qui se vantait de tuer à distance, intervention de < Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. > le 17 octobre 2010.

En ligne à http://deonto-famille.info/index.php?topic=253.0 et

http://fr.bio.medecine.narkive.com/iodhHr4V/ce-toubab-qui-se-vantait-de-tuer-a-distance.3

 

 

Pièce n°15 :

Trompettes de la calomnie ! 30 mai 2004 sur feu ForumQuébec, 31 mars 2004 au 4 septembre 2004. Sauvegardes en ligne :

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/trompettes1, 19 pages, , Annie Beaurain intervient aux pages 10 à 15 sur 19, première partie.

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/trompettes2.htm, 19 pages,

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/trompettes3.htm, 9 pages.

 

 

Pièce n°16 :

Sectes, croyances et religions, un débat. Extrait du forum Primo Vivere dirigé par Jonathan Lavoie. 24 pages.

Annie Beaurain intervient le 15 mars 2008 page 7, le 15 mars 2008 page 10, le 15 mars 2008 pages 11-12, le 17 mars 2008 pages 15-16, le 17 mars 2008 page 16, le 18 mars 2008 page 22.

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/Sectes_croyances_religions.html

Les sauvegardes originales sont toujours publiques en ligne à :

http:caton-censeur.org/resources/Primo_vivere/Sectes, croyances et religions, un débat.1.htm

http:caton-censeur.org/resources/Primo_vivere/Sectes, croyances et religions, un débat.2.htm

http:caton-censeur.org/resources/Primo_vivere/Sectes, croyances et religions, un débat.3.htm

http:caton-censeur.org/resources/Primo_vivere/emile.albert.htm



Pièce n° 17 :

Inscriptions et I.P. utilisées par Annie Beaurain et Jean-Paul Douhait :

30 août 2008 : Jonathan Lavoie précise en message privé les I.P., le pseudo et l'adresse utilisés par Annie Beaurain : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Toute la suite des inscriptions et messages est sur http://debats.caton-censeur.org, par messages automatiques à l'administrateur.

8 mai 2006, Annie Beaurain s'inscrit sous le pseudo emile.albert avec l'adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , nom d'utilisateur : emile.

20 avril 2008, Jean-Paul Douhait s'inscrit avec l'adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « vous dites le savoir », nom d'utilisateur : jeanpapol.

20 avril 2008, Jean-Paul Douhait poste dans le forum, à l'adresse http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=148&catid=47#148

(adresse sur debats.caton-censeur.org à l'origine, mais le forum intégré Fireboard ne fontionne plus sous la version de PHP actuellement disponile sur l'hébergeur)

24 juillet 2008, soit Jean-Paul Douhait, soit Annie Beaurain s'inscrit avec l'adresse dupontgretelle Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « Marguerite », nom d'utilisateur : gretel.

29 juillet 2008, Jean-Paul Douhait s'inscrit avec l'adresse pouetpoireau Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « Jacques Dupont », nom d'utilisateur : Jacky.

30 juillet 2008, Jean-Paul Douhait s'inscrit avec l'adresse duboisviolette Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « Violette Dubois », nom d'utilisateur : Violette.

30 juillet 2008, Jean-Paul Douhait s'inscrit avec l'adresse pszmydt Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « pierre smydt », nom d'utilisateur : pierre.

31 juillet 2008, Jean-Paul Douhait s'inscrit avec l'adresse isaacmenuhin Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « Isaac Menuhin », nom d'utilisateur : Isaac.

20 septembre 2008, Audrey Lavau s'inscrit avec l'adresse padidee@wanadoo, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « audrey », nom d'utilisateur : Padidee.

20 septembre 2008, Audrey Lavau poste à la suite de Jean-Paul Douhait, à l'adresse http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=165&catid=50

« D'où vous vous permettez d'utiliser des infos que j'ai eu la bêtise de dire à ma mère, sans mon accord ?????? Choisissez vous une vie, laissez moi en dehors de ça! Moi je vais régler ça avec ma mère. Ah, une règle, on n'utilise pas la maladie de quelqu'un contre lui-même! »

Message qu'elle a ensuite effacé samedi matin, mais la notification à l'administrateur est restée, ainsi que la sauvegarde de la database effectuée dans la nuit.

26 novembre 2008, Jean-Paul Douhait s'inscrit avec l'adresse jdupont98 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Nom « Derrida », nom d'utilisateur : jderrida.

26 novembre 2008, Jean-Paul Douhait poste « Ce que révèle ce site sur son auteur » à l'adresse http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=182&catid=51

29 novembre 2008, Annie Beaurain poste « on parle de moi ! », sous le pseudo de « emile », et l'adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

12 décembre 2008, Annie Beaurain s'inscrit avec l'adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , nom « NANOT », nom d'utilisateur : « cendrillon ».

25 janvier 2009, Annie Beaurain suite à « Bienvenue à Cendrillon » poste à l'adresse http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=192&catid=42



Pièce n° 18 :

Quatre ans après. 3 août 2003, 4 septembre 2004. 16 pages. Le 30 mai 2004, Mme Annie Beaurain intervient pages 4 et 5. Public en ligne à : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/quatre_ans_apres.html



Pièce n° 19 :

1000 ~ 1000 ~ 1000 ~ 1000 ~ 1000 ~ 1000 . 22 mars 2004 – 5 septembre 2004. 11 pages. Le 30 mai 2004, Mme Annie Beaurain intervient pages 2 à 4. Public en ligne à : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/1000_1000_1000_1000_1000_1000.html

 

Pièce n° 20 :

Jean-Paul Douhait se vante d'être du complot.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=127:quand-jean-paul-se-vante-dtre-du-complot&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

http://aristeides.info/resources/Jeanpapol/sutra1477.htm

 

Pièce n° 21 :

Sur Usenet et sous le pseudonyme de "tsts Mouche" et du 4 avril 2010 au 13 décembre 2010, Jean-Paul Douhait a continué de me calomnier en rafales, et a menacé de mort par arme à feu :

http://deonto-famille.info/index.php?topic=246.0, 51 pages imprimées

Les liens originaux avec sont rassemblés sur cette page Web.



Pièce n° 22 :

La guerre privée de Jeanpapol, par vanité. 34 pages.

http://aristeides.info/resources/Jeanpapol/guerre_privee_vaniteux_Jeanpapol.html

Sauvegarde Vous les hommes!!!! :

Jean-Paul Douhait intervient le 11 février 2005 pages 1-2, le 12 février 2005 pages 8 et 9.

Sauvegarde paranoïa et psychiatre :

Jean-Paul Douhait intervient le 11 février 2005 page 11, le 11 février 2005 page 12, deux fois le 12 février 2005 pages 13 et 14, deux fois le 15 février 2005 pages 15-16, quatre fois le 15 février 2005 pages 18-20, le 15 février 2005 page 21, deux fois le 15 février 2005 pages 22-23, le 16 février page 21,

Annie Beaurain intervient le 16 février 2005 page 24,

Jean-Paul Douhait intervient deux fois le 17 février 2005 pages 26-28, le 17 février page 29,

Annie Beaurain intervient le 17 février 2005 page 29-30.

Sauvegarde Diffamation !!!!!!!! :

Jean-Paul Douhait intervient le 19 février 2005 page 32.

Pages 32 à 34 : différentes version du paragraphe contre M. Lavau sur le blog de Jean-Paul Douhait.

 

Pièce n° 23 :

Voici pourquoi j'ai rédigé notre charte des débats, le code de la police locale sur Synpoïesis…

76 pages, composées des sauvegardes suivantes :

Sauvegarde Que comptez-vous faire ? Quelle politique éditoriale ?18 février 2005 au 19 février 2005, pages 1 à 13.

Sauvegarde Pourquoi le projet reste en panne ? Pages 13 à 26, du 6 avril 2005 au 27 avril 2005.

25 avril 2005.

Sauvegarde Expliciter ses valeurs familiales et éducatives, 8 avril 2005 au 17 avril 2005. Pages 26 à 76.

Annie Beaurain intervient page 56, le 14 avril 2005.

Jean-Paul Douhait intervient pages 7-8 le 18 février 2005, pages 23-24 le 19 avril 2005, pages 33-35 le 9 avril 2005, pages 38 à 41 le 13 avril 2005, le 14 avril 2005 pages 45 à 47, le 14 avril 2005 pages 50 à 53, le 14 avril 2005, pages 56 à 58, le 15 avril 2005 pages 58-59, le 16 avril 2005 pages 65 à 67, le 17 avril 2005 page 73, et le le 17 avril 2005 page 74-75.

Toujours en ligne à : http://aristeides.info/resources/Jeanpapol/Immoderation_SOS_Papa_en_dessous_de_tout.html

 

Pièce n° 57 :

En perspective parmi les autres aliénations parentales. 11 avril 2005 sur paternet.net, 14 pages. Sous le pseudo de « incognito », Jean-Paul Douhait intervient le 8 juin 2005 page 13.

http://aristeides.info/resources/Jeanpapol/En_perspective_parmi_les_autres_alienations_parentales...2.htm

 

 

Pièce n° 58 :

Jean-Paul Douhait alias « Ingognito » : 22 résultats trouvés. 11 pages.

http://aristeides.info/resources/Jeanpapol/Incognito_22resultats.htm

 

 

Pièce n° 24 :

Sauvegarde de coup de g….., ou difficile gestion d'un questionnaire sur le syndrôme d'aliénation parentale. Du 14 décembre 2004 au 19 juillet 2005, pages 1 à 40 sur 71 pages en impression à l'italienne.

Jean-Paul Douhait intervient le 19 avril 2005, page 36.

Sauvegarde de Questionnaire SAP : pages 40 à 71.

Annie Beaurain intervient le 4 juin 2005 page 56,

Jean-Paul Douhait intervient le 5 juin 2005, page 59, puis deux fois le 6 juin 2005 pages 60-61, le 7 juin 2005 page 70.

http://aristeides.info/resources/Jeanpapol/Agir_syndrome_alienation_parentale.htm

 

Pièce n° 25 :

Le questionnaire SAP de SOS PAPA… du 2 juin 2005 au 15 septembre 2008, 10 pages + 13 pages + 2 pages, en impression à l'italienne.

Toujours en ligne à : http://www.sospapa.net/forum/viewtopic.php?f=41&t=1602

Annie Beaurain intervient le 4 juin 2005 page 1/13, puis le 5 juin 2005 page 3/13.

Jean-Paul Douhait intervient le 5 juin 2005 page 3/13, puis deux fois le 6 juin 2005 page 4/13.

 

Pièce n° 26 :

Lettre à M. le président. 30 juin 2005, Pierre Bercier dénonce le complot François Hercberg, Annie Beaurain, Jean-Paul Douhait. 2 pages, adresse

http://caton-censeur.org/resources/Jeanpapol/pierre_bercier.htm

Une politique politicienne de caniveau, 26 pages, impression à l'italienne.

http://caton-censeur.org/resources/Jeanpapol/Pierre_B._denonce_complot.html

 

Pièce n° 27 :

http://caton-censeur.org/resources/Jeanpapol/Beaurain_Douhait.html

Sauvegarde Divergences. 13 au 17 novembre 2005, pages 1 à 10 sur 14.

Sauvegarde Vous feriez quoi à ma place ? 10 au 13 novembre 2005, pages 10 à 14.

Jean-Paul Douhait occupe les pages 1 à 6, 13 novembre 2005, pages 7 à 8 le 14 novembre 2005.

Annie Beaurain conclut page 10 le 17 novembre 2005.

Jean-Paul Douhait intervient le 10 novembre 2005 page 11, le 13 novembre pages 11 à 13.

Annie Beaurain conclut page 14 le 17 novembre 2005.

 

Pièce n° 47 :

http://caton-censeur.org/resources/Jeanpapol/Rompre_omerta_promouvoir_cooperation.html

La liberté, pas l'anarchie : pages 1 à 7.

Liberté d'expression ; que les bouches s'ouvrent, pages 7 à 51.

Jean-Paul Douhait intervient pages 30-31, 35-38, 39, 40, 43, 44, 45, 47-48.

 

Pièce n° 48 :

Rouler à l'huile végétale. Jean-Paul Douhait sur Campingcar-Bricoloisirs.

http://caton-censeur.org/resources/sabrinazeroual/Rouler_a_l_huile_vegetale.html.

Il ne commence ses calomnies que pages 12, puis 15-16, 22-23, 25, 29, 30, 31-32, 35-36.

Ses autres interventions sont sans intérêt pénal.

 

Pièce n° 51 :

Viens de rejoindre le club des « censuré,on efface », du 8 janvier 2006, pages 1-8.

Grandes pensées à méditer, pages 9-13.

Au sujet du voyage chez les cannibales, d'Altea89. Pages 14-26.

Déçue, pense émigrer !. Pages 27-44 sur 54.

Sous le pseudo de « Ixe », Jean-Paul Douhait intervient page 22 le 19 janvier 2006, 25-26 le 20 janvier 2006, page 30 le 9 mars 2006, pages 34-35 le 10 mars, 40-41, 42-43.

 

 

Pièce n° 28 :

Sauvegarde N'IMPORTE QUOI !!! SCANDALEUX !!! du 6 avril 2006 au 17 avril 2006.

http://caton-censeur.org/resources/Jeanpapol/francois_sutra1490.htm

En vedette Jean Paul Douhait sous le pseudo de « Jean-Paul », et François Hercberg sous le pseudo de « Mistigri 1964 ».

Jean-Paul Douhait intervient le 11 avril 2006 page 4, le 16 avril 2006 page 5, deux fois le 17 avril 2006 pages 6 et 7, le 17 avril 2006 page 7, deux fois le 17 avril 2006 pages 8 et 9, le 17 avril 2006 pages 9 et 10.

 

Pièce n° 29 :

Le marché ignoble passé à SOS Papa, et accepté par eux… 23 octobre 2006, 4 pages.

http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=44.0

 

Pièce n° 49 :

Accusé de pédophilie. Sur paternet.net, du 7 juin 2005 au 28 novembre 2005.

Jean-Paul Douhait intervient pages 3, 4-5, 7-8, 8-9, 11-12, sur 25 pages.

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/Accusation_mensongere_pedophilie.html

 

Pièce n° 50 :

Je quitte sos papa pour cause de harcèlement parano. 24 pages, du 4 juillet 2005 au 19 juillet 2005.

Initié par Jean-Paul Douhait, pages 1-3, 7-8.

http://caton-censeur.org/resources/Jeanpapol/histrionique_harceleur_se_pretend_harcele.htm

 

 

Pièce n° 30 :

Méthode pour découper en vue du Musée des horreurs, 7 pages, du 3 décembre 2005 au 28 novembre 2008. Jean-Paul Douhait (sous le pseudo de « cascus ») intervient page 3 et 4 le 24 juillet 2008, suivi par le même mais déguisé en Annie Beaurain sous le pseudo de « gretel », Jean-Paul Douhait reprend page 5, puis sous le pseudo de « jacky » page 6, le 29 juillet 2008.

Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=15&catid=25

 

Pièce n° 31 :

Conseils à Lavau, grand instigateur de conflits. Jean-Paul Douhait est sous le pseudo de « Isaac » et occupe les pages 1 et 2 sur 3, le 31 juillet 2008. Adresse :

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=168&catid=45

 

Pièce n° 32 :

Frédéric Jesu : « la souffrance d'un pédopsychiatre ». Jean-Paul Douhait intervient sous le pseudo de « cascus », pages 2 et 3, le 24 juillet 2008.

Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=65&catid=22

 

Pièce n° 33 :

Que Lavau mette ses messages à la case « prison ». Jean-Paul Douhait sous le pseudo de « Pierre », occupe les pages 1 et 2 sur 3. 26 ou 28 novembre 2008.

Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=167&catid=49

 

Pièce n° 34 :

Lavau : sexiste de 1° catégorie. Jean-Paul Douhait sous le pseudo de « Violette », page 1 sur 3, le 28 novembre 2003. Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=166&catid=49

 

 

Pièce n° 35 :

Non monsieur...... J'ignore si le pseudo « gretel » est Jean Paul Douhait qui se fait répons à lui-même, ou si c'est Annie Beaurain ; elle dément que ce soit elle. Il se font réplique le 24 juillet 2008 pages 1 à 5. Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=150&catid=49

 

Pièce n° 36 :

déloyauté, fourberies... Lavau fait la leçon!! 28 novembre 2008, Jean-Paul Douhait sous le pseudo de « jacky », page 1 sur 3. Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=164&catid=50

 

Pièce n° 37 :

Devenir chef sans en avoir la pointure…,

Sous le pseudo de « jeanpapol », Jean-Paul Douhait intervient pages 3 et 4, le 20 avril 2008.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=138&view=flat&catid=47

 

Pièce n° 38 :

Lavau : malfaisant de 1° catégorie, le 19 septembre 2008, Jean-Paul Douhait sous le pseudo de « Violette », page 1 ; le 20 septembre, ma fille Audrey lui réplique page 3, puis efface son message quelques heures après. Jean-Paul Douhait réintervient le 26 novembre sous le pseudo de « jderrida », pages 5 et 6 sur 7.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=165&catid=50

 

Pièce n° 56 :

Ce que ce site révèle sur son auteur. Jean-Paul Douhait est sous les pseudo de « jderrida »

2 pages. http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&catid=51&id=182#182

 

Pièce n° 57 :

Bienvenue à « Padidee », 19septembre 2008. 2 pages.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=178&catid=42

 

Pièce n° 39 :

Le film de Kenneth Loach, par Jean-Paul Douhait sous le pseudo de « cascus », page 1 sur 2.

Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=158&catid=47

 

Pièce n° 40 : Bienvenue à Emile. http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=49&catid=42

 

Pièce n° 41 : Bienvenue à « Cendrillon ». 4 pages. Le 26 novembre 2008, Annie Beaurain intervient page 1/4. Adresse : http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&id=192&catid=42

 

Pièce n° 52 :

Rappel de la loi à Jean-Paul Douhait, alias Cascus… 31 juillet 2008, 8 pages.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=173:2016-03-07-23-57-59&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

 

 

Pièce n° 42 :

Courriels de Michel Hermann, du 24 septembre 2008, 3 pages + 2 pages, concernant la présente action au correctionnel : Re: "Alie Boron", "Jeanpapol", et ma fille cadette. Besoin de deux conseils.

 

Pièce n° 53 :

Tss tss ! Tu dénonces ton complice, à présent ? 6 pages, 31 janvier 2009.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=117:tss-tss-tu-dnonces-ton-complice-prsent-&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

 

Pièce n° 43 :

Récidives de Jean-Paul Douhait du 20 janvier au 22 mars 2012, sur « Synpoïesis », forum gratuit hébergé par feu aceboard.com. 8 pages, adresse de la synthèse à http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=153:en-2012-jean-paul-douhait-rcidive&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

Adresses de chaque sauvegarde, publiques à

http://caton-censeur.org/resources/Douhait_2012/11070-250-7806-0-maniere-Boby-Lapointe

http://caton-censeur.org/resources/Douhait_2012/11070-1633-8156-0-Pour-honorer-mois-avril-tout-nouveau-quot-passant-quot-alias

http://caton-censeur.org/resources/Douhait_2012/11070-1634-7872-0-Derniere-redaction-equipe-plus-trente

http://caton-censeur.org/resources/Douhait_2012/11070-1634-7878-0-Pour-creation-ligue-protection-imposteurs

http://caton-censeur.org/resources/Douhait_2012/11070-1637-7552-2-paradoxe

 

 

Titre : L'industrie de la calomnie genrée et du vol d'enfants, Martin Dufresne, Hélène Palma, Michèle Dayras, Gudrun Schymann, Gyorgy Soros…

 

Pièce n° 44 :

En Martin Dufresne et Michèle Dayras dans le texte. 29 pages.

« Tout homme est un salaud en puissance »…

http://deonto-famille.info/index.php?topic=27.0

 

Pièce n° 45 :

En Hélène Palma et Martin Dufresne dans le texte, 97 pages.

« SYNDROME D’'ALIÉNATION PARENTALE
Une théorie inventée utile au lobby des pères
ADAPTATION FRANÇAISE DE MARTIN DUFRESNE, HÉLÈNE PALMA ET LÉO-THIERS VIDAL
»

http://deonto-famille.info/index.php?topic=25.0

 

Pièce n° 46 :

Gudrun Schymann, Gyorgy Soros, Amnesty International, 7 +7 pages,

Impôt sur le délit de masculinité, projet de loi présenté au Riksdag, octobre 2004…

http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,2168.0.html

http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=26.0

 

Pièce n° 59 :

Il y a eu mort d'homme, parmi les calomniés d'Outreau : François Mourmand. 6 pages.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=22:il-y-a-eu-mort-dhomme-parmi-les-calomnis-doutreau--franois-mourmand&catid=47:matraqueurs-mdiatiques&Itemid=62

L'affirmation « Un juge nous résiste ? Alors il est membre d'un réseau pédophile ! » est confirmée dans :

Le discours masculiniste dans les forums de discussion. Natacha Ordioni. 8 pages.

http://sisyphe.org/article.php3?id_article=271

 
Rouvrir le dossier pénal de mesdames Annie Beaurain et Geneviève Letellier PDF  Array Imprimer Array  Envoyer
Écrit par Jacques   
Lundi, 08 Février 2016 12:01

Jacques Lavau

Adresse

69xxx Ville

04 78 xx xx xx

 

D.E.A. Mécanique des Solides Orsay

Ingénieur Génie Industriel Orsay

Marketing Industriel C.N.A.M.

Informatique Industrielle H.E.I.

Licence de Psychologie, Lyon 2002

 

 

 

 

 

 

 

Le doyen des Juges d’instruction

Tribunal de Grande Instance

Palais de Justice

B.P. 2113

26021 Valence cedex

 

22 novembre 2007 - 8 février 2016

 

Constitution de partie civile : largement assez de pièces publiques pour rouvrir le dossier pénal de madame Annie Beaurain, et de ses commanditaires Geneviève Letellier et Cécile Lavau.

 

 

Monsieur le Juge,

 

Le 14 mars 2006, le juge M. Maynial a fait entièrement fond sur l'attestation mensongère dictée à Madame Annie Beaurain par ses commanditaires Geneviève Letellier et Cécile Lavau. Citation :

 

 

 

 

 

 

 

Le 26 janvier 2001, j’avais déposé une plainte avec constitution de partie civile, à l’encontre de Madame Annie Beaurain et de sa commanditaire Geneviève Letellier, selon l’article 441-7 NCP, pour confection et usage d’une attestation faisant état de faits matériellement inexacts. Madame Beaurain réside au 46 rue Pierre Ramus, 02100 Saint-Quentin. Madame Geneviève Letellier réside au quartier Gandole, 26740 Savasse, adresse actuellement libellée : 665 route de la tuilerie, 26740 Savasse.

Aussitôt que la substitute V. Deneux (promue procureure depuis) a garanti le 13 décembre 2002 l'impunité au gang dirigé par Geneviève Letellier, ce gang s'est déchaîné, et a multiplié les preuves publiques de ses calomnies, de son harcèlement, de sa joie de nuire, et il s'est coupé publiquement à plusieurs reprises.

A présent il est public depuis de nombreuses années que les faux témoins nolisées par Geneviève Letellier se coupent l'une l'autre :

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/faux_temoins.html

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=163:le-faux-temoignage-de-michele-lacroix-aux-standards-de-fraude-du-feministan&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64



Madame Beaurain prétend m'avoir facilement terrorisé avec une chienne fort modeste, dans un épisode de haute fantasmagorie :



 

 

 

 

Or il est public que ma mère Anne de Corlieu, épouse Lavau était répertoriée dans le Livre des chiens de Georges W. Roucayrol, et que nous avions dans l'appartement de Paris quatre forts sloughis, d'une toute autre taille que le roquet Beaurain :

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=168:nos-sloughis-miss-patchouli-polaire-penelope-contre-annie-beaurain&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

















Sûre aussi de son impunité, dans l’excitation de la guerre à mort contre le témoin gênant encore vivant, et dans son émulation avec Jean-Paul Douhait (qu'elle avait recruté en février 2005), madame Beaurain aussi s’est coupée à plusieurs reprises, par exemple le samedi 15 mars 2008, sur feu le forum québécois Primo Vivere. Son fondateur Jonathan Lavoie est vivant et toujours joignable. La sauvegarde de cette page est publique.



Le 17 octobre 2010, le jour des trente-deux ans de Bertrand Lavau, le gang dirigé par Geneviève Letellier s’est aussi publiquement vanté des dommages collatéraux obtenus sur mon fils Bertrand, et les preuves en demeurent publiques :

http://fr.bio.medecine.narkive.com/iodhHr4V/ce-toubab-qui-se-vantait-de-tuer-a-distance.3 (pour la page 3, )
http://fr.sci.zetetique.narkive.com/OWgCiqLV/ce-toubab-qui-se-vantait-de-tuer-a-distance.3
et à https://groups.google.com/forum/#!topic/fr.sci.zetetique/plUHlPMt4ZU[1-25-false]

http://deonto-famille.info/index.php?topic=253.0



Le 15 mars 2008, Annie Beaurain a publiquement fait la preuve que Geneviève Letellier l'entretient dans la pure fiction : elle a soutenu savoir bien mieux que moi la date de décès de ma tante Berthe de Corlieu, alors qu'il y a des actes notariés, avec date certaine :

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/Sectes_croyances_religions.html

Dans son omniscience innée, Annie Beaurain ne trompe jamais les gens que de six ans… les actes prouvent que Berthe de Corlieu est décédée le 17 décembre 1992.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours dans la syntaxe standard de ces répudiations pathologiques et crapuleuses (ces urgences psychiatriques voire criminelles qu'aucun juge n'a la formation en psychiatrie nécessaire pour traiter cela correctement), Annie Beaurain prétend :

 

 

 

 

 

 

Certes, Geneviève Letellier ayant raflé toutes les archives du ménage, et détruit toutes les pièces à décharge, je ne peux plus prouver que c'est moi qui construisis nombre de nos meubles, moi qui faisais toutes les maçonneries (par exemple réparer les dégâts faits par Nabis, notre grand beauceron) et une part des plâtreries (l'autre part étant due à mon beau-père), ainsi qu'une part de plomberies sur cuivre, moi qui réparais les marches d'escalier, aussi bien ceux en bois que celui de la cave, moi qui réparais les volets et les fenêtres, moi qui faisais l'isolation de toiture, moi qui faisais les scellements, moi qui réparais la porte-fenêtre de terrasse au second étage à Savasse, puis la terrasse elle-même, puis le pilier de portail, moi qui abattais les branches dangereuses et élaguais les arbres, moi qui cousais, moi qui étais chargé de taper les courriers, moi qui réparais les carrosseries voire le châssis du C35, moi qui posais le papier peint et réparais lave-linges et lave-vaisselle, ou le magnétophone volé dans le collège où exerçait Geneviève mon épouse… Mais j'ai pu prouver publiquement que je continuais de même à coudre, que je continuais de même à construire ou consolider de nombreux meubles, que je continuais à souder à l'arc, à réparer en polyester, à usiner des métaux, que je continuais à jardiner, etc :

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=163:le-faux-temoignage-de-michele-lacroix-aux-standards-de-fraude-du-feministan&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64 (Le faux témoignage de Michèle Lacroix, aux standards de fraude du Féministan).

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/carrieres_histrioniques_pervers.html

Il est prouvé publiquement qu'au Lycée Champollion, nous les 6e et 5e pilotes, nous avions quatre heures d'atelier par semaine, le lundi de 14 h à 18 h en 6e, le mardi de 14 h à 18 h en 5e, atelier bois ou atelier fer : http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Fam_Lavau/Champollion_1951-1960.html

On peut vérifier sur le site original : http://www.trombi.com/sip . De plus Sylvain Reboul, Bertrand Wolff, et Henri Cabanac sont encore vivants et joignables, peuvent témoigner de nos heures d'atelier.

Nombre de mes réalisations en couture sont également détaillées en ligne (tentes, pèlerine, jupes de pluie, camails-couvre-sacs à dos, etc.), ainsi qu'un brancard de pulka, une godille hybride mi-chinoise mi occidentale, etc.



Toute militante du misandrisme victimaire est ravie de lire cette calomnie :

 

 

 

 

 

 

Toutefois jamais Annie Beaurain ni ses deux commanditaires n'ont jamais prouvé qu'il aurait existé des jeux sur un Osborne 01, ordinateur strictement bureautique, pourvu d'origine d'un écran de cinq pouces, ni que s'il avait existé un jeu, j'en aurais possédé un, et encore moins utilisé… Les disquettes, le gang les a toujours… Rien trouvé ?

« Aucune étude sérieuse » prétendent-elles, « soit-disant recherches », prétendent-elles aussi. En ce cas il faudrait expliquer comment cela se fait que je suis publié depuis décembre 1997 à la fin des actes d'un colloque d'histoire des mathématiques, où j'occupe les 41 dernières pages, pièce jointe, copie en ligne à http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Mystification_.htm . Et il y a eu comité de lecture :





































 

Mme Annie Beaurain ne faisait pas partie du comité de lecture, elle a donc hurlé sa haine et sa jalousie dans une lettre que le tribunal a dans leur dossier pénal, et que je n'ai pas.

Le baptême qui faisait hurler A.B. pour désigner les tenseurs antisymétriques du second ordre à des techniciens d'atelier qui jamais ne feront d'analyse tensorielle, fit en 2014 l'objet d'un débat et de propositions sur feu le forum de l'UdPPC (Union des Professeurs de Physique et Chimie), et la proposition de Jean-Louis Leroy-Bury est retenue : gyreurs. Les courriers privés avec JL Leroy-Bury existent toujours.

Un wiki expose l'essentiel, condensé pour les autres professeurs de physique, suite à la demande d'un d'entre eux (Jean-Philippe Roux) : http://deontologic.org/geom_syntax_gyr



Toujours s'il y avait un mot de vrai dans ce flot de calomnies qui enchante les militantes de la misandrie victimaire, il faudra expliquer par quel miracle moi-même et l'ingénieur Jean-Louis Gleizes, nous avons fait tomber un escroc international, en janvier 2009 : http://impostures.deontologic.org/index.php?board=26.0

Mon expertise, minéralogie, rhéologie, ingénierie : http://deonto-ethics.org/resources/Corrige_expertise.html

Nous sommes quelques soixante à cent minéralogistes en France à pouvoir faire ce travail d'expertise ; des radiocristallographes, il y en a, mais qui soient en même temps minéralogistes des minéraux phylliteux, il y en a moins, dont deux au CNAM, une vingtaine au Laboratoire Central des Ponts et Chaussées, le reste dans les universités, le Muséum d'Histoire Naturelle, l'INRA et dans les compagnies pétrolières.

Toujours s'il y avait un mot de vrai dans ce flot de calomnies qui ravit les militantes de la misandrie victimaire, il faudra expliquer par quel miracle c'est moi et pas un autre qui a réalisé ce livre de vulgarisation de la physique quantique (pièce jointe) : La microphysique que l'on vous conte est-elle bien la bonne ? À l'adresse http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Physique/Microphysique_contee.pdf

Cette rédaction m'a pris huit ans depuis la demande initiale, et j'ai créé un autre wiki pour procéder à cette élaboration à plusieurs mains : http://deontologic.org/quantic

Certes tout trouveur suscite la jalousie et l'irritation de tous ceux qui auraient dû trouver, mais n'en avaient ni les méthodes ni l'audace. Toutefois regardez mieux les compétences et les titres de ceux qui m'ont déjà « endorsed » (garantissent aux autres ma compétence) sur https://www.researchgate.net :

Vladimir A. Kulchitsky endorsed you for Cognitive Development.

E. Moya De Guerra endorsed you for Fundamental Physics.



Toujours s'il y avait un mot de vrai dans ce flot de calomnies qui flagorne et ravit les militantes de la misandrie victimaire, il est à remarquer que Geneviève Letellier avait détruit la page suivante, quand elle a exhibé au tribunal, pièce Zanetti n° 115, un courrier du 10 juin 1996 à l'inspecteur Marian Tempka ; toutefois un double subsistait au Rectorat de Grenoble, et la voici :



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Professeur de droit à Grenoble, Jean-Claude Coviaux a pouffé quand il a lu :

 

 

Bien qu'elle disposât de toutes les archives du ménage, jusqu'à exhiber un brouillon de lettre à ma grand-mère datant d'avant le mariage en 1971 (pièce Zanetti n° 93), jamais Geneviève Letellier n'a pu exhiber au juge d'instruction J.-P. Rieux la moindre trace d'existence du dit « bateau achetait à Toulon avec le salaire de sa femme ». Mais entre avocates de Valence et au TGI de Valence , plus c'est gros mieux ça passe… Guerre sexiste et solidarité corporatiste obligent.

Jean-Claude Coviaux précisa :



















...



















 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pièces d'Annie Beaurain que j'ai rendues publiques :

16 avril 1999 : Annie Beaurain se vante de participer à la rumeur selon lquelle je serais le père inconnu de mon petit-fils.

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/Beaurain_tapuscrit_R.png



 

 

 

 

 

 

 

 

Alors comme cela, Monsieur Lavau a un zizi long de 700 km, capable d'engrosser Cécile à Saint-Quentin tout en restant au travail à Montélimar ? Pas grave hein ! C'est bien assez bon pour les crédules, par exemple le tribunal de Valence...



16 avril 1999 : quand Annie Beaurain se réjouit de croire Geneviève quand celle-ci prétend aux enfants que j'aurais le SIDA.

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/Beaurain_tapuscrit2R.png





 

 

 

 

 

Le 30 mai 2004, Annie Beaurain usa encore de son omniscience innée pour expliquer aux Québécois ébahis qu'elle savait bien mieux que moi l'incident qu'elle n'avait jamais vu et dont je suis l'unique témoin, par lequel l'accident mortel si bien planifié par ma très charmante épouse a été évité par miracle :

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/trompettes1.htm

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/trompettes2.htm

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/trompettes3.htm

Voilà :

il devait rouler sur un chemin privé caillouteux, plein d’ornières pour atteindre la route… et s’est cassé la g…De là à nous accuser d’avoir saboter le vélo il n’y a qu’un pas que J. n’ hésite à franchir car, il n’est pour lui pas envisageable qu’il soit tout simplement tombé. Il semblerait que la vis maintenant le frein avant ait sauté . Pour lui, si la vis est tombée, c’est qu’une main malveillante était intervenue (pourquoi n’a-t-il pas utiliser le frein arrière ? Utiliser le frein avant seul est le meilleur moyen de passer par dessus le guidon) et puis, un homme comme lui, ne peut pas non plus , tomber de vélo….Je lui conseille de mettre des stabilisateurs, ça évitera les chutes qui, à son âge peuvent être graves. Il est arrivé le week-end dernier une mésaventure comparable à G.W.Busch, les médias du monde entier rigolent, mais personne n’accuse son épouse, la CIA ou Ben Laden d’avoir voulu l’assassiner!



Sauf que l'unique témoin a consigné cela par écrit, l'a publié, et il n'y a aucune trace de chute :

http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/mission_parricide/sabotage_de_frein.htm

Il est donc un fait public que l'un de nous deux ment effrontément.

Codage pour publication : « Canas » est pour Savasse. La différence est que si les habitants de Savasse sont les Savassons, les habitants de Canas sont les Canassons. « Gazonbleu », féminin de Barbe-bleue désigne évidemment mon épouse Geneviève Letellier, « Sigbert » est le codage de Bertrand Lavau, « Frédégonde » est le codage de Cécile Lavau. « Nagoumari », capitale des nougats, désigne évidemment Montélimar. « madame Plantefayard » est Claudette Dumas, « son mari, Plantefayard » est Yves Camboulives, tous deux terrifiés par les menaces du couple de tueuses conjurées, sur la scolarité de leur fils Théo dans le collège Alain Borne les conjurées mère et fille officiaient.



Auprès de ces voisins et des autres, de tout Saint-Quentin et de tout Montélimar, je suis présenté comme un jeteur de bébés par terre, un violeur d'enfants, un violent, un ours qu'il ne faut fréquenter en aucun cas pour l'isoler au maximum (et sous peine de représailles si quiconque désobéissait). Dans le faux témoignage dicté à Bertrand, et daté du 10 février 2000, parmi de nombreuses fantasmagories, il est prétendu que Geneviève et les enfants auraient écourté un séjour au Brusc « parce que papa menaçait de se suicider » ; il est ainsi trahi que si mon épouse manœuvrait à m'isoler au maximum, c'était bien dans le but d'obtenir une dépression majeure et un suicide. Elle manifesta du reste un dépit palpable de n'avoir obtenu aucun résultat de ce genre : je savais où les deux tueuses conjurées voulaient en venir. C'est bien dans ce dépit qu'à la rentrée 1991, Geneviève mon épouse déclara aux trois enfants réunis que j'avais « probablement le SIDA ».



Le tribunal de Valence ne connaît qu’une petite partie du harcèlement et des campagnes de calomnies répandues par ce gang depuis 1988 jusqu’en 2012 au moins :

De 1988 jusqu’à l’interruption provisoire en 1993, ce fut dans la ville de Saint-Quentin, et il n’y a pas de preuves publiques écrites.

A partir de 1997 ce fut dans la ville de Montélimar et dans le voisinage Savasson.

A partir de 1998, ce fut au tribunal de Valence. Et là le tribunal a toutes les preuves sous la main, quoique dispersées en deux dossiers séparés, et jusqu’à présent étanches l’un à l’autre.

A partir de 2003, soucieuses de protéger l’impunité de l’attestation mensongère du 13 août 1998, Annie Le Sénécal épouse Beaurain, Geneviève Letellier et Cécile Lavau m’ont surveillé sur tout Internet et parfois Usenet. Le harcèlement et les campagnes de calomnies par le gang sont désormais publiques sur tout Internet francophone (France et Québec principalement), parfois sur Usenet. En février 2005, le gang a recruté un nouveau chien d’attaque, en la personne de Jean-Paul Douhait, aussi connu sous seize ou dix-sept pseudonymes. Outre la malveillance et la bêtise, qualités requises pour être recruté comme chien d’attaque par le couple de tueuses conjurées, Jean-Paul Douhait est aussi extrêmement vantard, ce qui fait qu’il s’est coupé à de nombreuses reprises, et j’ai pris soin que ces preuves demeurent publiques depuis. Sur Usenet en 2010, Jean-Paul Douhait est allé jusqu’aux menaces de mort par arme à feu, mais n’a eu qu’un simple rappel à la loi par le procureur d’Evian (malgré l'outrage à magistrat). Sûr de son impunité, Jean-Paul Douhait a récidivé en 2012. Toutes les preuves sont publiques. Vantard, Jean-Paul Douhait s’est abondamment vanté d’être membre du complot, d’avoir les nouvelles toutes fraîches en provenance de Savasse, directement par Geneviève Letellier.

Rappel de la loi à Jean-Paul Douhait, alias Cascus...

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=97:faux-et-calomnies&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

Quand Jean-Paul se vante d'être du complot.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=127:quand-jean-paul-se-vante-dtre-du-complot&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64

Sur Usenet et sous le pseudonyme de "tsts Mouche" et du 4 avril 2010 au 13 décembre 2010, Jean-Paul Douhait a continué de me calomnier en rafales, et a menacé de mort par arme à feu :

http://deonto-famille.info/index.php?topic=246.0

En 2012, Jean-Paul Douhait récidive.

http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=153:en-2012-jean-paul-douhait-rcidive&catid=53:faux-tmoins&Itemid=64



Décédé trop tôt pour être interrogé par le juge d'instruction, Jean-Claude Pinoteau, outre ses nombreuses menaces de mort (et contre ma compagne aussi), s'était beaucoup vanté d'être en lien étroit avec mon ex-épouse Geneviève Letellier et avec Jean-Paul Douhait, qui lui dictaient les calomnies à répandre publiquement et sur mon compte, et sur feu Georges Lavau. Sa guerre à mort contre l'honnêteté, la science et les scientifiques : http://impostures.deontologic.org/index.php?board=23.0



La nouveauté par rapport à 2002, est qu’à présent le scandale est public dans sa quasi-totalité, et que des complicités officiellement considérées comme impensables, ont été avouées, et j’en ai rendu les preuves publiques. En mars 2006, grâce à l’attestation mensongère dictée par le gang à madame Beaurain, Geneviève Letellier a obtenu la répudiation aux conditions matérielles qu’elle voulait : rafle de tous les biens du ménage et de mes biens propres, aucune prestation compensatoire, voire indemnité à son profit. Grâce à cette rafle sur tous les biens du ménage et mes biens propres, grâce aussi aux autres fraudes sur la rançon prélevée mensuellement sur mon salaire, ainsi que sa fraude sur l'impôt foncier qu'elle a manœuvré pour me faire payer, Geneviève Letellier a pu rémunérer largement les autres faux témoins qui apparaissent dans les deux procédures, pénale et civile. Mmes Annie Beaurain, Simone Sarfati (voire Françoise Denain) ont écrit avoir été rémunérées en nature sur le butin pris.

Depuis le 25 juin 2009, nous tenons public l'échange de courriels initié le 23 mars 2009 par le service juridique de l'hébergeur 1and1.fr, suite aux manœuvres souterraines du gang pour faire taire le témoin gênant :

http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles-mainmenu-9/nouvelles-mainmenu-2/1-rcentes/126-accusations-secrtes-et-menaces-relles

Le service juridique de 1and1.fr ne pourra se dérober à la réquisition du juge d'instruction.

Devant l’obstruction totale par l’avocate commise d’office, Myriam Touzan, il a fallu un courrier au procureur, pour que celui-ci m’adresse enfin le réquisitoire aux fins de non-lieu, de Madame Virginie Deneux, alors substitute et présentement procureure, quatorze mois après. Je remercie le procureur Nahon.



Dans cette affaire criminelle, efficacement déguisée en divorce pour faute, il n’y a pas une avocate inscrite au Barreau de Valence qui n’ait copieusement menti, au minimum menti par omissions. La stratégie du mensonge à 200 %, était en un sens “normale” pour Florence Zanetti : elle était payée pour cela. C’est plus choquant pour les avocates, soit au pénal, soit au civil, qui étaient censées m’assister, et qui ont menti au maximum pour couvrir leur collègue, pour ne jamais la mettre dans l’embarras - solidarité consororale oblige. C’est au Tribunal de Valence, que j’ai découvert à quel point la guerre sexiste passe aussi entre l’avocate et son client, s’il a le tort d’être le mâle.

Dans tous les Barreaux de France, c’est un secret de Polichinelle que les procureurs refusent systématiquement d’appliquer la loi, l’article 441-7 NCP, devant la multiplication des attestations mensongères dans les affaires de répudiation, d’initiative féminine. Mais moi, grand public scientifique, et non pas juriste, j’ignorais cette tradition de fraude instituée, envers la loi écrite.

Autres pièces nouvelles : dans son courrier du 12 octobre 2006, feue ma mère Anne de Corlieu-Lavau, s’est vantée d’avoir protégé la criminalité organisée, pourvu qu’elle soit féminine. http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Fam_Lavau/proteger_criminalite_feminine.html

Dans ce courrier et celui de Suzanne Tunc, vous avez la teneur de la campagne de rumeurs calomnieuses répandues dans tout le voisinage par les deux conjurées - Geneviève Letellier et sa fille aînée Cécile Cette campagne de calomnies avait été dissimulée à la justice durant des années, pour deux mobiles :

Pour ma mère, Anne de Corlieu-Lavau, pour ma sœur Florence Lavau, pour l’amie de famille Suzanne Tunc, et pour mon avocate Brigitte Prudhomme, le mobile du mensonge par omission, et de l’obstruc­tion à faire jaillir la vérité, était la passion misandre victimaire, l’intime conviction préalable que c’est forcément le mâle qui est le violent, le vicieux et le perfide, et qu’il faut abattre son fils ou son frère.

Pour les voisins Yves Camboulives et Claudette Dumas, c’était par crainte de représailles sur la scolarité de leur fils Léo Camboulives : en effet, mon épouse Geneviève Letellier était professeure de mathématiques au collège Alain Borne, où Léo Camboulives était élève. De plus Cécile Lavau y était monitrice des devoirs surveillés, à titre d’emploi-jeunes, et déjà des menaces puis des magouilles avaient inquiété les parents Camboulives et Dumas.

Une nouveauté est désormais que, sept mois avant de mourir, Anne de Corlieu-Lavau a enfin “mangé le morceau”. J’ai publié tout cela, et des centaines de lecteurs l’ont lu :

La page qui suit est extraite d'un courrier de quatre pages, du 12 octobre 2006, c'est la page 3.



























.

 



 

Et ce superbe déni de réalité :