Bienvenue

La guerre sexiste, ça rapporte du pognon !

Paru sur Sisyphe, le 31 mai 2007 :

jeudi 31 mai 2007 
L’R des centres de femmes du Québec à la recherche d’une travailleuse permanente 

L’R des centres de femmes du Québec regroupe 104 centres de femmes implantés dans toutes les régions du Québec. Le regroupement a pour mission de soutenir le développement des centres de femmes et de travailler à l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble des femmes. Les centres de femmes sont issus d’initiatives locales et sont des lieux d’appartenance, d’entraide, d’éducation et d’action intervenant dans tous les champs de la condition féminine.

L’R recherche une troisième travailleuse permanente qui, entre autres, soutiendra les centres de femmes dans leurs pratiques, plus particulièrement en ce qui touche la mobilisation et l’éducation populaire.

Description des tâches

En cogestion avec l’équipe de travail et le comité de coordination, elle aura pour principales tâches et responsabilités :

· informer et outiller les centres pour favoriser la participation citoyenne active des femmes qui y sont impliquées ;
· coordonner et soutenir les travaux d’un comité de travail ;
· contribuer dans un esprit de collégialité au bon fonctionnement de L’R et à l’atteinte de ses objectifs, conformément aux priorités et aux orientations décidées en a.g. ;
· participer à la vie associative de L’R (comité de coordination, comité exécutif, équipe de travail et congrès annuel) ;
· assurer la représentation de L’R pour certains dossiers ;
· assumer toute autre tâche qui lui sera confiée.

Exigences liées au poste

· connaissance des pratiques des centres de femmes ;
· expérience de travail et bonne connaissance des réseaux féministes et communautaires ;
· connaissance du travail et du fonctionnement d’un regroupement ;
· expérience de mobilisation et de travail collectif ;
· expérience et connaissance des pratiques d’éducation populaire et de l’intervention féministe ;
· bonne capacité et expérience d’animation et de production d’outils ;
· bonne connaissance de l’analyse féministe et des enjeux sociaux actuels ;· grande capacité d’analyse et de synthèse ;
· excellentes capacités de communication écrite et verbale ;
· sens de l’organisation, esprit d’équipe, sens des responsabilités.

En vue de favoriser l’accès des femmes doublement discriminées à l’emploi, celles-ci sont spécialement invitées à présenter leur candidature. À compétence égale, nous accorderons la préférence à la candidate issue d’un groupe doublement discriminé.

Entrevues le 21 juin. Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.

Conditions de travail :

· contrat de travailleuse permanente (période de probation) ; 35 heures/semaine, salaire 44 480 $ sur une base annuelle ; horaire flexible, travail à l’extérieur de Montréal à l’occasion.
· début : 20 août 2007.

Faire parvenir votre c.v. accompagné d’une lettre de motivation au plus tard le 15 juin 2007 à :

L’R des centres de femmes du Québec
110, rue Ste-Thérèse, bureau 507
Montréal, H2Y 1E6
Télécopieur : 876-9176
Courrier électronique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Fin de citation.

Adresse de publication :

http://sisyphe.org/sisypheinfo/breve.php3?id_breve=44

44 480 $ par an, ça n'est pas mal pour mettre puissamment en actes sa haine de l'autre sexe.

Donc elles ont du pognon, de l'argent public payé par le contribuable.

 

 

De plus, du pognon, elles savent en trouver par d'autres moyens.

Voir par exemple les 11500 euros de rançon réclamés par Hélène Palma en récompense de son flot d'insultes et de menaces :

http://debats.caton-censeur.org/index.php?option=com_content&task=view&id=23&Itemid=46

http://caton-censeur.org/resources/Harcelement_judiciaire_Helene_PALMA.html

 

 

You have no rights to post comments